Récupérateur d’eau de pluie pour économiser de l’eau.

La méthode Mes Economies

Economiser de l'argent avec un  récupérateur d'eau de pluie.
Economiser de l’eau avec un récupérateur

Un récupérateur d’eau de pluie installé sous une gouttière est économique et écologique, cette méthode est relativement simple à mettre en place pour un éco citoyen futé qui souhaite économiser de l’eau à la maison et offre de nombreux avantages.

Un récupérateur d’eau de pluie, c’est facile à installer et c’est idéale pour arroser gratuitement les fleurs, le jardin, ou le potager.

Dans un premier temps, l’eau de pluie peut servir à l’entretien de la voiture, au lavage des vélos, à l’arrosage du jardin. Pour cela une cuve placée en extérieur suffit. Equipée d’un filtre pour débarrasser l’eau des insectes et des feuilles mortes, elle est directement reliée à la gouttière et a une contenance de 200 à 500 L, quantité équivalente à l’arrosage d’un jardin de 50 m². Cette cuve hors-sol est plutôt abordable, on en trouve à partir de 40€.

Pour ceux qui songent à faire de l’eau de pluie une utilisation complète, comme pour l’hygiène et l’alimentation, la cuve enterrée existe. Noter que l’eau de pluie, douce et non-calcaire, n’est pas potable si on ne la filtre pas. Elle contient de nombreux polluants présents dans l’atmosphère qui sont nocifs pour l’organisme humain. La récupération des eaux destinées à un usage sanitaire et alimentaire se fait par le biais d’un réservoir sous terre, qui peut contenir jusqu’à 20 000 L d’eau.

Vous pouvez aussi vous servir de l’eau de pluie récupérée pour laver votre voiture gratuitement, ou même faire la vaisselle, le ménage, et laver le chien!

S’il pleut beaucoup pensez aussi à récupérer encore plus d’eau de pluie avec des bouteilles en plastique.

Comment économiser ?

Economiser de l'eau avec un récupérateur d'eau de pluie.
Economiser avec l’eau de pluie

L’eau potable est de plus en plus chère et ce n’est pas près de s’arranger. Un récupérateur d’eau de pluie est une cuve qui vous permet de stocker gratuitement l’eau de pluie.

Ensuite dès que vous avez besoin d’eau, vous pouvez facilement vous servir dans votre récupérateur d’eau de pluie au lieu d’utiliser l’eau potable de la maison.

Pour calculer la quantité d’eau récupérable dans une habitation individuelle sur une année, il suffit de multiplier la superficie au sol du logement par la pluviosité annuelle de la région.
Un exemple, une maison de 80 m² en région Parisienne dont la pluviosité est de 0,6 m par an peut récolter 80 x 0,6 = 48 m3 d’eau soit 48 000 L.

Cette astuce devrait vous faire économiser environ 40 euros par an suivant l’utilisation que vous en faîtes. L’investissement vite rentabilisé avec des gestes simples!

Le mieux reste bien évidement de récupérer une cuve gratuitement et de s’en servir comme récupérateur d’eau de pluie.

Enfin, le tableau suivant vous permettra de connaître la consommation en eau des équipements de la maison et les économies réalisables sur chacun d’eux.

Consommation d'eau d'une famille de 4 personnes

Consommation d'eau d'une famille de 4 personnes

La contribution écologique

Avec un récupérateur d’eau de pluie, vous utilisez moins d’eau potable et vous soulagez les nappes phréatiques.

Vous économisez de l’argent à la maison sur vos factures d’eau tout en faisant du bien à la planète.

Cette entrée a été publiée dans

Economies d'eau

, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comment avez-vous trouvez ce conseil ?

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
(2 votes, moyenne: 3,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Une réponse à Récupérateur d’eau de pluie pour économiser de l’eau.

  1. Aqualogic dit :

    En effet, la récupération d’eau de pluie est un geste économique et écologique.

    Quelques précisions cependant : il est, en France, interdit d’utiliser l’eau de pluie récupérée pour des usages alimentaires (y compris la vaisselle). En revanche, pas de problème pour l’eau des toilettes et la machine à laver (sous réserve de mettre en place une installation aux normes), ce qui représente déjà une bonne quantité d’eau.

    De plus, il existe aujourd’hui des alternatives plus économiques aux cuves enterrées (qui nécessitent des travaux de terrassement). On trouve des récupérateurs hors sol en PPH pouvant contenir jusqu’à 10 000 litres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>