Ce qu’il faut savoir pour créer une entreprise en Suisse

par Pierre

La Suisse est une économie de marché moderne caractérisée par un taux de chômage faible, une main-d’œuvre hautement qualifiée et un PIB par habitant parmi les plus élevés du monde. L’économie suisse comprend un secteur des services très développé, stimulé par une industrie manufacturière hautement performante et ses services financiers.  

Son faible taux d’imposition des sociétés, ses marchés de capitaux efficaces, ses infrastructures dynamiques, son système judiciaire transparent ainsi que sa stabilité économique et politique font du pays l’une des économies les plus compétitives au monde. Cependant, pour se lancer dans le business en Suisse, vous devez disposer de quelques informations afin de savoir comment ouvrir une entreprise.

Les différents statuts juridiques

Il existe différents types de sociétés en Suisse. Le type qui convient dépend de la fonction, des besoins, de votre résidence et de la taille de votre entreprise. Si vous êtes une petite entreprise, le mieux serait d’opter pour une entreprise individuelle.

D’autre part, de plus en plus d’entreprises choisissent une société à responsabilité limitée. Cela leur permet de choisir un nom indépendant de leur patronyme. Si plusieurs personnes dirigent une entreprise, elles peuvent opter pour une société en nom collectif. Puis il existe aussi la société anonyme.

Comment enregistrer sa société ?

Pour enregistrer n’importe quel type de société en Suisse, vous devez être un résident suisse. La bonne nouvelle est que pour être éligible à la résidence, il suffit de passer 90 jours dans le pays. Pour l’enregistrement de la société, il faudra respecter certaines étapes.

Vous devez en outre placer le capital versé sur le compte séquestre d’une banque suisse. La présence d’un notaire est nécessaire lors de l’inscription. Ensuite, il faudra déposer une demande dûment remplie auprès du registre du commerce local. Enfin, n’oubliez pas de vous inscrire à la TVA.