Le prêt personnel

par Pierre

Le prêt personnel est un type particulier de crédit destiné aux particuliers et remboursable par mensualités. Il s’agit donc d’un crédit différent du crédit renouvelable, du prêt affecté ou de l’autorisation de découvert.

Les caractéristiques du prêt personnel

Ce type de crédit peut être souscrit par un particulier afin de renforcer sa trésorerie pour financer par exemple l’achat de biens durables tels qu’une nouvelle voiture ou des travaux d’amélioration de son logement. Des précisions supplémentaires sont disponibles au sujet du credit personnel sur de nombreux sites de qualité.

En Belgique, les banquiers ne demandent pas de justification de l’utilisation des fonds prêtés. En revanche, ils s’assurent du fait que l’emprunteur a des revenus suffisamment stables et que son endettement global ne dépassera pas le tiers de ses revenus après le déblocage du prêt personnel demandé. Pour calculer l’endettement global, le banquier tient compte des mensualités de l’ensemble des crédits que l’emprunteur doit rembourser et de son loyer s’il est locataire.

Le banquier vérifie par ailleurs si l’emprunteur ne fait pas l’objet d’une interdiction bancaire en se renseignant auprès de la Banque nationale belge. Il faut enfin que l’emprunteur soit domicilié en Belgique ou au Luxembourg.

Les documents à remettre au banquier

Pour évaluer la solvabilité de l’emprunteur, le banquier lui demande les pièces suivantes :

  • une copie d’une pièce d’identité officielle ;
  • une photocopie de son dernier avis d’imposition (pour les travailleurs indépendants, la banque demande des copies des deux derniers avis d’impôt sur le revenu) ;
  • les bulletins de salaire du dernier trimestre ;
  • un relevé d’identité bancaire.

Les documents que le banquier doit remettre à l’emprunteur

La loi belge exige que le banquier propose à l’emprunteur le crédit qui lui convient le mieux. S’il est disposé à accorder le crédit, il faut donc remettre à l’emprunteur un document contenant toutes les indications qui permettront à celui-ci d’évaluer l’offre de crédit qui lui est soumise. Après le déblocage du prêt, le banquier doit remettre un tableau d’amortissement à l’emprunteur.