Etat des lieux de l’immobilier francilien

par Pierre

L’île de France connaît en ce moment une fluidité considérable dans le secteur de l’immobilier. Les Franciliens semblent être motivés par l’acquisition de biens immobiliers malgré la légère hausse des taux de crédit. En effet, nous faisons face à une baisse des prix des appartements et des maisons en vente dans toute la région. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, l’immobilier francilien est dans une période de confort quelque peu inattendue.

Un boom des ventes enregistré dans la région

Les prix des maisons en vente et des appartements sont en baisse dans presque toutes les communes dans la région d’Ile de France, ou du moins dans celles où le nombre des achats est le plus significatif. La période estivale a donc pu voir plus de 46 000 ventes de logements, ce qui représente une amélioration de 25% par rapport à la performance enregistrée durant les six premiers mois de cette année.  La vente des appartements est l’une des plus grandes raisons de ce boum de la transaction immobilière francilienne. Et pour cause, la baisse des prix est considérable dans bien des communes de la région. Rien qu’en Grande Couronne, les ventes sont montées de 36% en raison de la baisse des prix de -2,5%. Ce phénomène est observé dans plus de 15 communes franciliennes.

Une stabilisation des prix est prévue

Si tout le monde s’applique en ce moment à baisser les prix des appartements comme des maisons, les experts s’attendent à ce que ces prix se stabilisent d’ici la fin de cette année 2015. Cela n’aura pas forcément de mauvais impacts sur l’immobilier francilien, quoique les ventes ne seraient pas aussi nombreuses que durant le troisième trimestre de cette année 2015. Le prix des maisons anciennes devrait se fixer à 296 000 euros d’ici le nouvel an.