Les changements prévus sur les Perco en 2016

par Pierre

La loi Macron prévoit quelques changements intéressants pour le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) dès le 1 janvier 2016. Que devez-vous retenir sur ces changements?

Qu’est-ce que le Perco?

Le plan d’épargne pour la retraite collectif est un dispositif d’entreprise qui consiste en la constitution d’une épargne pour les salariés. Ceux-ci peuvent bloquer de l’argent sur un compte épargne jusqu’à leur départ à la retraite. L’argent épargné ne peut être touché qu’en ca de problème très important dans la vie du salarié. Tous les salariés peuvent bénéficier du Perco, mais les employés qui ont une ancienneté d’au moins 3 mois sont privilégiés. Le compte épargne est alimenté par différents moyens mis à la disposition du salarié (sommes issues de l’intéressement, participation, transfert de plans d’épargne salariale) ou par des versements volontaires. Mais, l’employeur est aussi autorisé à verser sur le compte de son employé du moment que la somme d’argent ne dépasse pas les 6086,4 €.

Les changements prévus pour le Perco prochainement

La gestion pilotée par défaut est l’un des plus grands changements sur le Perco à venir. Lorsque le salarié ne manifeste pas sa volonté de gérer son épargne, les sommes d’argent qu’il verse dans son compte épargne seront affectées sur ce système de gestion. Le salarié n’aura plus à se casser la tête concernant les actifs à risques et ceux qui ne le sont pas. En outre, la fiscalité patronale sur les nouveaux versements passera de 20 à 16 % en 2016. Les sommes d’argents octroyées au salarié seront moins taxées qu’avant. L’article 148 de la loi Macron prévoit même la suppression de la contribution sur l’abondement qui a atteint les 8,2 % des sommes d’argent octroyées. Le plus encourageant pour les salariés qui bénéficient du Perco est que dorénavant, leurs employeurs pourront abonder le Perco de manière régulière. Il y aura un plafond pour chaque versement, mais il reste à déterminer.