Comment renégocier le prêt immobilier

par Pierre

Il est difficile, mais non impossible de renégocier le prêt immobilier. Les banques hésitent à opter pour cette solution qui ne leur rapporte généralement que la diminution du taux du prêt. Si vous êtes intéressé par la renégociation de votre prêt/crédit immobilier, vous devez trouver les bons arguments pour convaincre votre banque.

La situation actuelle de la renégociation de prêt immobilier

De moins en moins d’établissements bancaires acceptent la renégociation de prêt immobilier, car ils ne se sentent pas gagnants en procédant à cette opération. D’après les chiffres publiés par la banque de France, la part des renégociations de crédits dans les nouveaux crédits à l’habitat n’a atteint que 6% en 2014 alors que l’année précédente, elle a atteint les 35 % des flux de crédits.

Etes-vous en bonne position pour demander une renégociation?

Il n’y a que deux possibilités en matière de renégociation de prêt immobilier: réduire la durée de remboursement tout en conservant les mensualités ou réduire le montant des mensualités jusqu’à la fin du remboursement. Le choix vous incombe entièrement. Quelle que soit votre décision, respectez toujours un écart d’au moins 1 point entre le précédent taux et le nouveau pour que l’opération vous soit bénéfique. Pareillement, le montant de votre capital restant dû doit varier de 50 000 euros à 70 000 euros. La durée restante du prêt qui fait l’objet de la renégociation doit également être supérieure à la durée écoulée.

Comment procéder pour renégocier le prêt immobilier?

Il faut contacter le banquier pour savoir sa position par rapport à la renégociation. S’il est intéressé, demandez-lui les frais du dossier afin d’éviter les mauvaises surprises: vous négociez parce que vous n’avez pas d’argent et non le contraire. En règle générale, les frais d’analyse des dossiers ne sont pas remboursables. Rien ne vous empêche d’aller voir d’autres établissements bancaires si le vôtre ne veut pas renégocier votre prêt immobilier. C’est même très conseillé, mais pour avoir un taux de financement plus bas, le mieux est de toujours confier l’affaire à un courtier. Ce professionnel en crédit immobilier maitrise la politique commerciale des banques. Il peut négocier à votre place.