Conseils pour bien gérer son plan épargne logement

par Pierre

plan-epargne-logement-pel

Actuellement le plan épargne logement (PEL) est le plan d’épargne le plus prisé en France. Il propose un taux de rémunération de 2% et permet de souscrire un prêt immobilier. Il faut cependant savoir gérer son PEL pour profiter au maximum de ses avantages.

Qu’est-ce que le PEL ?

Le plan épargne logement est une épargne qui permet de bloquer de l’argent pendant 4 années afin qu’il produise des intérêts et pour avoir un prêt immobilier. Le souscripteur dispose de 10 ans pour épargner avec le PEL. Lorsque le compte atteint les 15 années d’existence, il est automatiquement transformé en livret d’épargne classique.

Respectez les conditions de versement

Dès l’ouverture de votre compte, vous devez effectuer un versement initial d’un montant de 225 € au minimum. Ensuite, vous devez verser au moins 540 € en une année. Les plus avisés insèrent un calendrier de versement dans le contrat au risque de manquer de le faire. Vous pouvez par exemple verser 45 € par mois, 135 € par trimestre ou 270 € par semestre. Vous pouvez verser autant d’argent que vous voulez dans votre PEL à condition que la somme d’argent épargnée n’atteigne pas le plafond de 61 200 €. Si vous ne respectez pas ces conditions, votre banque pourra clôturer votre compte.

Ne retirez pas avant 4 ans

Vous n’êtes autorisé à retirer de l’argent sur votre PEL qu’après 4 ans. Si jamais l’envie vous prend de le faire, votre compte sera clôturé. Vous ne pourrez plus verser après et devez attendre 10 ans pour récupérer en une seule fois vos épargnes. Attention tout de même à ne pas laisser votre compte inactif trop longtemps. N’attendez pas 15 ans pour vérifier votre compte. Il sera devenu un livret épargne comme un autre à ce moment, dont le taux de rémunération sera fixé par la banque.