A vos primes pour Noël

par Pierre

4a1aa3221b8436b52ff82b40235249fa689774de

Malgré le fait que le gouvernement décide de mener une politique d’austérité en réduisant considérablement les dépenses, le Premier ministre Manuel Valls a finalement confirmé ce mardi 1er décembre que la prime de Noël sera versée aux quelques deux millions de Français, à partir du 16 décembre.

Une sélection effective des bénéficiaires

Les personnes ayant un revenu modeste sont concernées par cette prime attribuée par la Caf tous les ans depuis 1988. Les allocataires du Revenu social actif (RSA) sont majoritairement les bénéficiaires de cette prime de Noël. Il s’agit donc des personnes ayant un revenu mensuel très limité. Sont également concernées par cette prime les personnes touchant l’allocation de solidarité spécifique (ASS), ainsi que celles touchant l’allocation équivalent retraite (AER). La prime est déversée par foyer, sachant que son montant peut aller de 150 euros (une personne seule) à 320 euros (un couple avec deux enfants), en fonction du nombre de personnes, et surtout des enfants au sein du ménage. La prime sera augmentée de 60,98 euros pour chaque enfant supplémentaire au sein d’un même foyer.

Un montant inchangé

La prime de Noël pour cette année 2015 sera du même montant que celui de 2014, c’est-à-dire un montant variant de 150 euros à 320 euros, toujours en fonction du nombre d’enfants et de la situation matrimoniale des parents (deux parents présents ou un parent célibataire). Au moins, elle n’aura pas été supprimée comme le redoutaient certains. Cette aide annuelle versée au cours du mois de décembre est automatiquement versée à ses bénéficiaires. Il n’y a donc pas besoin d’une quelconque demande ou démarche à suivre pour la percevoir. La Caf se charge elle-même de lister les personnes concernées et évaluer le montant à attribuer à chaque foyer, en fonction des moules déjà préétablies.