Comment faire construire votre maison sans stress ?

par Pierre

immobilier-neuf-plan-architecte_5016907

Le constructeur est généralement tenu pour responsable en cas de problème dans une maison nouvellement construite. Certes, la responsabilité du constructeur est toujours engagée, mais elle ne supprime pas les risques. Vous devez donc apprendre à anticiper dès lors que vous prévoyez de construire.

Analyser le terrain pour la construction

En tant que futur propriétaire, vous êtes autorisé à vérifier tout ce qui est en rapport avec le terrain avant d’engager un professionnel de la construction. Celui-ci doit toujours analyser le sol avant de débuter les travaux, mais il peut ne pas le faire. Un conflit survient très souvent pour cette raison. Afin de l’évitez, faites-vous même l’analyse du terrain. Anticipez et prévoyez dans le contrat de vente du terrain une clause qui vous autorise à faire analyser le sol. Prévoyez aussi une clause qui vous donne le droit de ne pas acheter si le terrain ne correspond pas à vos projets ou s’il y a contraire d’urbanisme.

Avoir les bons réflexes avant la construction

Lorsque les données sur le terrain vous satisfont, trouvez un constructeur qui puisse mener à bien le projet. Évitez un constructeur qui n’a pas le temps de voir le terrain, un qui n’a pas de référence de chantiers, un qui n’a pas d’attestations d’assurance. Quant au choix de celui qui va concrétiser le projet, faites la différence entre un maître d’œuvre, un constructeur et un architecte. N’oubliez pas d’exiger un contrat de construction, comme le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) ou mieux, la présentation d’un label NF Maison individuelle. Bien avant de donner le coup d’envoi du chantier, vous devez prendre une assurance dommages ouvrage.

Faites la suivies des travaux

Un bon professionnel de la construction réalise une fois par mois, une réunion de chantier. Soyez toujours présent durant ce genre de réunion afin de savoir ce qui se passe chez vous. Il est aussi important de suivre l’évolution des travaux, car les paiements se font à leurs dépens. Sachez que 5 % des fonds sont payés à la signature du contrat, 10 % au démarrage du chantier, 10 % aux fondations, 15 % lorsque les murs sont terminés, 20 % à la pose du toit, 15 % à l’installation des fenêtres et des cloisons, 20 % pour l’installation des équipements et le reste (5%) à la levée des réserves.

Tout vérifier avant la remise des clés

Selon une analyse faites par la CLCV sur les litiges de construction en 2014, 57 % concernent des problèmes de clés (malfaçon, non conformité) et des réserves non levées. La prévenance est donc de mise à la fin de la construction. Vérifiez tous les équipements de votre maison avant d’accepter définitivement les clés. Faites un procès verbal pour avoir des preuves irréfutables.