Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe

par Pierre

Un-guide-pour-gerer-les-membres-difficiles-de-l-equipe.jpg

Que vous soyez un chef de projet débutant ou expérimenté, vous devez toujours envisager le risque de rencontrer un membre difficile au sein de votre équipe. En tant que responsable, vous devez prévoir toutes ces éventualités et les gérer pour éviter des problèmes supplémentaires.

D’ailleurs, même si vous êtes l’un de ces chefs de projet chanceux qui n’est pas confronté à un membre difficile, il y aura toujours un certain individu qui, même s’il n’est pas à l’origine des problèmes, peut avoir ses moments d’inflexibilité et d’obstination. Grâce aux conseils de Wrike qui est un logiciel de gestion de projet, vous pourrez savoir comment gérer les situations difficiles.

Le comportement à adopter

Après avoir identifié le membre à l’origine de la frustration, il est essentiel de toujours garder son calme. En tant que responsable, vous ne devez donc pas vous laisser atteindre par leur frustration. L’idéal serait de répondre avec rationalité pour éviter d’envenimer la situation.

Infographie offerte par Wrike – meilleur logiciel de gestion de projet basé sur le Web

Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe

Puis, l’observation de l’élément perturbateur est importante pour mieux comprendre quelle est vraiment l’origine de cette frustration. Ainsi, vous pourrez identifier les raisons de leur caractère difficile. Au lieu de vous emporter, il est primordial de prendre du recul. Analysez bien la situation en déterminant si cette attitude est-elle avantageuse pour l’équipe ou non.

La consultation de l’équipe pour résoudre le problème ensemble

Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à demander aux autres membres si le comportement de la personne difficile impacte-t-il leur travail. Cette démarche vous permettra de savoir si vous en tant que chef de projet êtes à l’origine ou non de cette frustration.

Ainsi, l’idéal serait de le prendre à part pour lui permettre de s’exprimer et confier leurs plaintes. Rien de mieux que de trouver une solution ensemble pour résoudre un conflit. Et s’il continue son comportement, n’hésitez pas à faire un petit rappel.