Banque : Gérer ses placements automatiques grâce à des robots

par Pierre

La gestion de portefeuille complètement automatisée est désormais une réalité grâce aux services proposés par les Fintech. Ces derniers sont des entreprises œuvrant dans la numérisation des services financiers. Elles mettent en place des algorithmes pouvant automatiser l’ensemble de vos placements. Le point sur ces nouvelles promesses destinées aux épargnants. 

Démocratiser la gestion des patrimoines

Tous les investisseurs n’ont pas forcément une connaissance approfondie sur la gestion de leur patrimoine. C’est pour cela que bon nombre d’entre eux font appel à des professionnels pour mieux rentabiliser leurs avoirs. C’est ce qu’offrent les Fintech. Cependant, contrairement à un gestionnaire humain, ces entreprises proposent plutôt des logiciels ou algorithmes, également connus sous le nom de « robots ». Ces outils de gestion se basent sur des données quantitatives pour gérer vos fonds sans votre intervention. Ils prennent des décisions en fonction des grandes théories financières.

Un gérant pas cher

Ce système de gestion de portefeuille existe déjà depuis plusieurs années aux États-Unis. Pourtant, il n’existe en France que depuis 2012 grâce à l’initiative de la société Advize. Yomoni, Fundshop ainsi que Marie Quantier ont suivi sa trace par la suite. Mis à part la commercialisation de ce genre de produit, leur prix constitue également un point commun et non l’un des moindres. Pour en bénéficier, en effet, il suffit de débourser une dizaine d’euros par mois ou encore moins de 1 % de frais de gestion. 

Une gestion facilitée par des questionnaires

Ces logiciels ne gèrent pas bêtement vos finances. Ils prennent avant tout compte de vos besoins. Ils orientent par la suite leurs actions en fonction de ceux-ci. Toutes ces sociétés soumettent en effet une série de questions à chaque nouveau souscrit afin de définir ses attentes. Elles orientent ensuite les actions à entreprendre sur base de ce questionnaire.