Assurance vie : Essentiel pour ériger un capital

par Pierre

L’assurance vie est un excellent moyen pour se constituer un capital. Avant tout, son taux d’intérêt est supérieur à celui d’autres types d’épargne comme le livret A qui ne donne que 0,75 % par an ou encore le Plan épargne logement qui ne procure que 2 % par an. Avec un contrat de fonds en unités de compte (UC), on peut même espérer plus de 5 % d’intérêt annuel.

Choisir son contrat d’assurance vie sur la base du rendement

Quand on veut investir dans un contrat d’assurance vie, il faut avant tout prendre en compte le taux d’intérêt et les frais proposés par les établissements bancaires. Avec une petite comparaison, vous pourrez constater qu’il y a parfois un écart de 1,5 % entre un contrat intéressant et un autre. 1 point de plus ou de moins pourrait vous coûter très cher d’ici 20 ou 30 ans, donc faites bien le calcul.

Les critères à prendre en compte pour assurer sa performance

Le rendement n’est effectivement pas le seul critère à prendre en compte pour souscrire un bon contrat d’assurance vie. Il est aussi indispensable de souligner les frais. En effet, pour attirer de nouveaux clients, certains assureurs demandent moins de 2 % en guise de frais d’entrée, tandis que les vieux établissements imposent 4 % par exemple. Les options sont aussi à considérer comme la gestion en ligne.

Bien définir son horizon de placement pour un plus grand rendement

Une assurance vie n’est intéressante sur le plan fiscal qu’après 8 ans d’existence. C’est d’autant plus essentiel pour mieux retirer votre argent quand vous avez atteint le capital voulu. Après, vous pouvez passer d’un contrat à un autre, sans changer de fiscalité. Avec un contrat datant de 1983 ou avant, vous ne payez aucune taxe sur les intérêts, car ils sont totalement exonérés.